#2 Découverte de Phnom Penh 1

Samedi 16/01 :

Après une nuit mouvementée agrémentée par les pannes de courant, les piqûres de moustiques, les aboiements et la chaleur, je décide de commencer à découvrir la ville avec Mathilde, une étudiante d’école de commerce en stage 6 mois à PP qui m’a été présentée par une amie.

 

Première course en tuktuk du voyage, j’avais oublié qu’il fallait négocier et diviser le prix par 2 ! Nous commençons par le marché russe, réputé pour les produits textiles, les objets souvenirs tels que bols, sculptures en terre ou bois, mais qui comprend aussi une zone nourriture avec des stands de cuisine, des vendeurs de fruits et légumes, … Nous ne pouvons résister à acheter des articles notamment des sacs, que nous négocions (il est toujours plus facile de négocier pour 2 articles que pour 1). Malheureusement nous faisons face à un problème de taille : les pantalon au marché ne sont proposés qu’en XS/S (où on ne peut concrètement entrer qu’un bras en encore) ou en king size L (où la coupe est bizarre et on a l’impression d’avoir des fesses sur le devant).

 

Nous repartons donc un peu dépitées et tentons notre chance a Sorya Shopping Center, centre commercial moderne bâti sur 6 ou 7 étages où chaque étage est spécialisé dans un type d’article. Nous tentons de trouver des pantalons et chaussures et là nous nous rendons compte que la pointure maximum des chaussures est le 39, et on trouve parfois (mais rarement) du 40, ce qui limite le choix dans les modèles !

 

Après avoir fait le tour du centre commercial, nous nous rendons à pied à Simone Bistrot and Art (je vous ferai un article plus détaillé sur cet établissement et l’association à laquelle le restaurant est rattaché) qui fêtait le 2ème anniversaire du Street Festival in Aid to Develop Boeung Kak avec Phnom Penh Underground. La soirée était en plein air et on pouvait y trouver des animations de toute sorte : body painting, cracheurs de feu, succession de DJs, visuels 3D projetés sur les murs du quartier, ainsi que des barbecues (délicieux au passage) cuisinés par les cambodgiens du quartier

 

 

Dimanche 17/01 :

Nous avons décidé d’explorer le quartier Riverside le long du Mékong, très prisé par les expatriés et touristes. Mathilde et moi cherchons le plus possible à manger dans des échoppes cambodgiennes afin de côtoyer des locaux et découvrir une cuisine la plus authentique possible. Nous avons donc atterri dans un petit restaurant où nous avons mangé du riz frit en regardant un match de box cambodgienne ( ?) très commenté par les cambodgiens assis autour de nous !

 

 

 

Puis nous avons voulu allez visiter la Pagode d’Argent mais nous nous sommes faites recaler pour cause de vêtements non adéquats (haut couvrant les épaules et bas en dessous des genoux). Cela doit arriver à pas mal de gens car nous n’avons eu aucun mal à nous faire rembourser le ticket d’entrée (6,5$ ou 25 000 riels). Nous avons dont remonté Riverside à pied pour nous arrêter dans un bar rooftop pour profiter du vent et d’un smoothie en regardant le Mékong.

 

Enfin nous avons terminé notre journée par un plat de nouilles dans un restaurant accueillant un groupe de musique cambodgienne.

 

Plus de photos par ici 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Durruty (lundi, 18 janvier 2016 00:36)

    J'échange sans pb les piqûres de moustiques contre le froid d'ici .... Mmmmm le smoothie sur le roof top ....

  • #2

    Dinou (lundi, 18 janvier 2016 11:49)

    Bravo Margot pour ton blog, j'espère que les moustiques vont vite trouver d'autres proies et te laisser tranquille....bisouxxxx

  • #3

    Mireille et Bruno (lundi, 18 janvier 2016 19:50)

    Merci Margot d'ouvrir ce blog et de nous emmener avec toi !
    On va te suivre avec plaisir !
    Bisous

31/01/16 : Koh Dach, île de la Soie